Une création plastique, littéraire et sonore.

murMurs, c’est à la fois :

  • la rencontre entre une auteure, Cyrille Atlan et un plasticien, Aymeric’Emeric,
  • un parcours d’affiches interactives sur les murs de la ville,
  • une application smartphone associant une séquence audio au dessin de chaque affiche,
  • une fiction radiophonique à découvrir au fil de la marche.

 

Mima 2018 jeudi Aymeric 02Un dispositif numérique innovant.

Le dispositif consiste en un parcours d’une dizaine d’affiches disséminées sur un quartier de la ville. Un territoire resserré permet de donner force et cohérence à la proposition. Chaque affiche trouve sa place naturelle sur les murs selon la physionomie de la façade et la cohérence de l’histoire.
L’application pour smartphone murMurs permet de collecter des sons au travers des affiches placardées : le spectateur vise le dessin de l’affiche et charge le son associé à écouter; chaque son dure 2 à 4 minutes.
Les affiches sont collées quelques jours avant l’inauguration et restent en place jusqu’à leur disparition. Elles peuvent également être retirées manuellement avec un peu d’eau et de vinaigre.

 

Une invitation à transformer la rue en espace plastique, poétique, fictionnel et radiophonique

Tous les deux riches d’expériences créatives dans l’espace public, Cyrille Atlan et Aymeric’Emeric mêlent leurs outils et sensibilités artistiques dans cette aventure poétique. Dérèglement climatique, extinction de masse, pandémies, ils ont choisi d’observer cette actualité par le prisme de la créativité débridée et de la beauté libératrice. Nos fables fantastiques transforment les inquiétudes paralysantes en un monde onirique traversé par des gens ordinaires.

Le numérique se met au service du magique et du merveilleux : le spectateur libère via smartphone le son encapsulé dans le dessin de chaque affiche et découvre le témoignage enregistré par nos héros invisibles. La rue devient alors un grand livre ouvert… Le spectateur déambule au gré de son rythme et de son humeur à la recherche des traces laissées par notre personnage. Au sein de l’espace public, le récit audio plonge chacun dans un univers sonore intime pour s’immerger au plus proche de l’action.

Le temps de l’affichage dans la rue sur plusieurs jours est aussi l’occasion de rencontres et de partages avec les habitants. Les affiches et le procédé restent ainsi installés dans la ville pour quelques jours ou quelques mois, au gré des saisons et des intempéries, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’image au mur, mais que demeure en chacun ce que René Char nommait «les traces qui font rêver».

IMG_4797 copie5 copie

Une histoire de métamorphoses

Des fables poétiques transpirent des façades
et nous révèlent des destins hors normes.
Des vieux s’échappent de leur maison de retraite,
une femme réveille les ancêtres de son album photo,
un arbre solitaire pleure son ami perdu,
un jeune homme cherche son reflet disparu.
Un éventail de gens ordinaires racontent
leurs métamorphoses dans un univers fantastique.

IMG_4757_copie3L’échappée belle

 

Cyrille_04

Les artistes

Auteure, metteure en scène, comédienne, Cyrille Atlan met sa créativité au service du théâtre de rue et de la marionnette. Elle construit des histoires poétiques à la frontière du réel et du merveilleux dont l’apogée est un rire éclatant, un envol, une libération. Plus d’infos : http://atlantes.online/
Cyrille Atlan – 06 18 95 43 04
cyrille.atlan@gmail.com

Plasticien, dessinateur d’animation, programmeur, Aymeric’Emeric (Aymeric Reumaux) explore les interactions entre espace numérique et espace public. La figure du holon, les mutations de la mémoire, de la trace et du partage sont au cœur de son travail. Plus d’infos : http://holons.online.fr
Aymeric’Emeric – 06 87 37 02 78
aymeric.reumaux@free.fr

Matthieu Prual évolue dans le monde musical en tant que saxophoniste, clarinettiste, compositeur et improvisateur. Il déplie au fil du temps une partition singulière et expressive, en quête d’un langage élaboré aussi bien au contact des musiques innovantes, contemporaines ou improvisées, que des musiques issues de la tradition orale, liées à des expressions premières de l’humanité.
https://matthieuprual.wixsite.com/home/projets

 

Nous remercions chaleureusement

Pour leur participation active sur les enregistrements : Anne Pérennou, Barbarade Castro da Luz Moreira, Briane, Caroline Delsart, Clément de Guibert, Didier Leroy, Françoise de Guibert, Ghislaine du Manoir, Karine Sancerry, Maëlle, Nathalie Bonhoure du théâtre de l’Agora à Lavaur.

Pour nous avoir accueillis en résidence dans son magnifique moulin : Emmanuelle Fouché

Pour nous avoir ouvert la maison des artistes tout le long du confinement : le service culturel de la ville de Gaillac

Pour leur écoute attentive : Raymundo, Anne Raimbault, Paule Atlan, Jules et Mila Husson.