exposition Ondes et Lumières - cryptoportique de Sorde l'Abbaye - été 2012

Tout à coup, l’humanité va plus vite et cette nouvelle vitesse engendre un nouvel espace. Nouvel espace anthropologique à l’aune duquel nous pouvons revisiter les différents temps de la mémoire.

Depuis la nuit des temps, l’homme n’a eu de cesse de se connecter avec un au delà. Au delà chamanique à l’ère préhistorique, au delà divin et transcendant sous l’ère chrétienne, jusqu’à cet au delà technologique et humaniste que nous côtoyons désormais chaque jour, les yeux rivés sur le ciel météorologique de notre smartphone.

Dans le discours théologique, l’illumination venait d’en haut et le porte-parole de l’Ange ou de Dieu la distribuait parmi les hommes, un schéma unidirectionnel descendant. Selon le projet humaniste émergeant, les sources jaillissent ici même, distribuées dans le monde et parmi les hommes. Tout se qui coulait du haut vers le bas dans le discours théologique pourrait être traduit dans le dispositif technologique comme jaillissant du bas vers le haut. De la transcendance à l’immanence. Construire une intelligence collective pourrait être alors pour les communautés humaines, une manière laïque, philanthropique et raisonnable d’atteindre à la divinité… (*)

Sorde, lieu de passage ancestral a conservé les traces des différents âges de l’histoire de l’humanité. Chevaux de Duruthy au magdalénien, mosaïques et vestiges de villas gallo-romaines, l’Abbaye et ses multiples constructions au fil des siècles.

« Par au delà », un parcours d’installations, une invitation à revisiter ces différents temps de la mémoire au sein des granges du cryptoportique. Un voyage onirique à travers les ages, ré-animation des empreintes du site, magie des murs qui transpirent de souvenirs, animations pariétales, les parois prennent vie comme au fond des grottes.

14 granges comme dans un chemin de croix… qui nous mènent de la terre jusqu’au ciel, comme dans une marelle, jeu déjà pratiqué par les Romains…

La visite du cryptoportique se divise en 3 parties distinctes dont chacune nous relie avec un temps différent de la mémoire : mémoire archéologique du paléolithique, mémoire historique depuis le néolithique et l’écriture, mémoire numérique du noolithique (*)

* l’age de pierre de l’esprit, selon Pierre Levy – Intelligence collective, 1998

Aymeric Reumaux

 


PAR LES LUEURS (grange N°5)

Chœur polyphonique improvisé,
l’intellectuel collectif ne s’éteint jamais,
sans cesse éclairé, animé par les flammes d’intelligences vivantes.
Nous revoilà traversés par les lueurs.
Vidéographie sur papiers suspendus.

———–

Ondes & Lumières 2012 from cinémagin’action on Vimeo.

——————————

sorde_plan

1. LE PEUPLE CHEVALLe cheval comme symbole du voyage…
vers le monde d’en-bas selon la vision chamanique.
Lumière archéologique qui révèle une mémoire préhistorique,
lumière électrique qui montre le chemin,
efface les traces en même temps.Vidéographie sur paroi de la grange, réplique de tête de cheval de Duruthy.3. À LA SOURCETout coule, tout passe,
source antique qui coule vers le Gave en contre-bas,
source archéologique vers les mosaïques romaines de Sorde et Barrat-de-Vin, source du gave jusqu’où les saumons remontent le courant et viennent frayer.Vidéoprojection sur mosaïque de Sorde4. PRENDRE SOIN« Avant et au-dessus de toutes choses, il faut prendre soin des malades, car en vérité c’est lorsqu’ils sont honorés que le Christ est honoré »
Prendre soin selon la règle de saint Benoit.
Lèpre, variole, choléra… les plaies sales et mal soignées conduisent à la gangrène puis à la mort.
Tout près de là aussi, aux portes du village, la vierge de Séqué veille et protège.

Vidéoprojection sur peaux recousues

 

5. PAR LES LUEURSChœur polyphonique improvisé,
l’intellectuel collectif ne s’éteint jamais,
sans cesse éclairé, animé par les flammes d’intelligences vivantes.
Nous revoilà traversés par les lueurs.
Vidéographie sur papiers suspendus.6. LES TACHES RONDSConstruction/ destruction/ reconstructions…
Souffle, râle, labeur,
expérience, partage, compagnonnage.
Éloge du tâcheron.Vidéographie sur cailloux du Gave et pierres de tailles de l’abbaye7 à 13CHEMIN DE CROIXDessins d’animation fixé sur toile

 

14. VUES DU CIEL

Cette fois, l’au delà est lisible directement, aux confins du temps réel.

La figure du prophète fait place à l’explorateur, qui ne cesse d’apprendre et de découvrir, les yeux rivés sur le ciel météorologique de notre smartphone.

Connexion temps réel avec ciels projetés sur paroi teintée à la craie

>> Dossier de presse (pdf)

 

Exposition « Par au-delà » dans le cryptoportique de Sorde l’Abbaye du 29 juillet au 30 septembre 2012.

Visite guidée du mardi au dimanche 11h, 12h, 15h, 16h, 17h et 18h. Tarif adulte : 2.00 € (gratuit pour les moins de 12 ans)
Accueil des groupes sur réservation – tel : 05 58 73 09 62

———–

Samedi 15 septembre, concert/ spectacle dans le cadre des Journées du Patrimoine :

« A l’occasion des journées du patrimoine, nous proposons de faire remonter à la surface de l’abbaye un certain nombre de mémoires qui ont été réveillées au cours de l’exposition de cet été dans le cryptoportique en sous-sol … pour les chanter à l’air libre et les faire résonner en images et en musique. Travail sur un dispositif de fresques vidéographiques composées sur l’instant qui invitent à des temps de rencontre et d’improvisation musicale.Avec : Aymeric Reumaux (vidéographie), Beñat Achiary (chant), Didier Lasserre (batterie), Kako Cavalié (électronique et instruments), Nina Vitale (danse), RayMundo (ombre).Concert à 21h00 organisé par la C.C.P.Orthe et produit par Cinémagin’action  »

 

Équipe de réalisation
Conception et mise en oeuvre : Aymeric Reumaux
assisté de Nina Vitale
Création sonore : Kako Cavallié
Animations et programmation : Aymeric Reumaux
Mapping vidéo « à la source » : Benoît Zebra
Création matières & supports : Nina Vitale
Régie technique : Kako Cavallié
Suivi de production : Jean-Louis Boutevin
merci à Pascale et Henriette pour leur aide salutaire sur l’atelier couture de la grotte.

Partenaires

ccpo cg landes ministère
adour feader leader feader